peintres-officiels-de-la-marine  présente:

                                                                                             MAUFRA Maxime.

 né à Nantes en 1861. Mort à Poncé en 1918   (57 ans)     Nommé peintre officiel de la marine en 1916,
maufra-photographiei.jpg                  maufra-photo.jpg                             maufra-photo-.jpg                     maufra_photographie.jpg                        maufra-photo____.jpg
 
on doit reconnaitre que c'est surtout un peintre de paysages ,bretons ou normands,
 Il n'a pas du mettre souvent les pieds sur un bateau de la marine Nationale ou même du commerce,il est resté sur le plancher des vaches...........................

 il a pris des leçons avec charles Leduc,,il se consacre à la peinture apres un voyage à Londres en 1889 
  Il s'installe à Pont Aven en 1890.fréquente Gauguin
 En 1893 il réside à Paris
Maximilien Émile Louis Maufra, dit Maxime Maufra (né en 1861   et mort en 1918 à Poncé sur loir  dan âgé de 57 ans
 Maxime Maufra s’initie à la peinture avec charles Leduc  et son frère Alfred Leduc à Nantes, en reproduisant des paysages des bords de  Loire   mais son père qui a décidé d'en faire un homme d'affaires, lui fait faire un séjour en Angleterre
   Là, il découvre ce qu'est réellement la peinture, notamment celle de Turner . Il visite le Pays de Galle et l'Ecosse dont les paysages lui seront une source d'inspiration.
 Il revient en France en 1884  il mène de front son activité professionnelle et ses travaux picturaux
 maufra-signature.jpg     maufra-signature-.jpg       maufra--signature-.jpg  maufra-signature-----.jpg
.En 1886  il est remarqué par octave Mirbaux , lors d'une exposition au salon de Paris Cette même année il participe à l'Exposition des Beaux-Arts de Nantes qui se tient tous les trois ans et à laquelle sont conviés les peintres déjà consacrés et ayant participé au Salon officiel de Paris.
Ce n’est qu’en 1890  qu’il décide de se consacrer pleinement à la peinture et s'installe à Pont aven
 Il fréquente en 1891/92l'auberge de  Marie Henry au   pouldu
  maufra-livre.jpg     maufra-livre-.jpg    maufra-----livre.jpgquelques  livres sur Maufra
En 1892  Maufra fréquente avec son ami émile Dezaunay  l'atelier d' eugène Delâtre où ils réalisent leurs premières gravures,
 influencés par Gauguinmaufra-auberge.jpg
  Il est le premier à s'installer  au bateau lavoir à Montmartre maufra-bateau-lavoir.jpg en  1893 et son atelier est fréquenté par ses amis
  Après avoir rencontré  Gaugin en 1890 séjourne à Pont-aven et au Pouldu  .
Il finit par approfondir sa propre voie d'aborder les paysages avec une prédilection pour les paysages maritimes de Bretagne
 
Il entre en contact, à partir de  1895  avec Paul Durand-Ruel qui sera son marchand jusqu'à la mort de l'artiste en 1918 et organisera de nombreuses expositions de ses œuvres.
affiche-maufra.jpg
À l'été 1895  après un voyage en Écosse, il épouse à Londres Mademoiselle Céline Le Floch dont il avait fait la connaissance à Pont-Aven.
Il séjourne ensuite à Quiberonquiberon.jpg à la pointe dt Raz  dans la presqu'île de Crozon  et en de nombreux autres lieux.
 Il s'installa dans une petite ferme à  Kerhostin en 1903 dont il fera l'acquisition en 1910 Il va essayer sans succès de reconstituer un petit groupe en ces lieux,
 Il est nommé peintre de la Marine en 1916
Militant régionaliste  Maxime Maufra était l'un des animateurs de la section « Beaux-Arts » de l'union régionaliste bretonne
Il décède d'une crise cardiaque  en 1918 au gué du Braye où il a planté son chevalet.
maufra-tube.jpghttps://www.youtube.com/watch?v=bnLPN2mP8ZA

Peintre et graveur, Maxime Maufra  fut l’un des grands acteurs de la vie artistique de son temps
. L’artiste voit le jour le 17 mai 1861, à Nantes, où son père dirige une petite fabrique de métallurgie.
 Après ses études au lycée, en compagnie du futur écrivain Victor Michelet,
 il commence à peindre en 1879 sous la direction de deux peintres locaux : Alfred Leduc et Charles Le Roux qui l’initient à la peinture en plein air. Le destinant aux affaires,
 sa famille l’envoie en 1881, en Angleterre faire un stage chez un négociant de Liverpool. Il en profite pour visiter le Pays de Galles, et surtout l’Ecosse dont les paysages grandioses et torturés l’impressionnent vivement.
 C’est à cette époque qu’il vouera un culte à Turner qui l’éblouit par sa peinture claire et son sens de la lumière.
De retour à Nantes en 1884, Maxime Maufra se met aux affaires tout en continuant à peindre directement sur les bords de la Loire.
En 1886, il participe pour la première fois au salon des Artistes français avec deux toiles « inondations à Nantes » et « Bateau de pêche en haute île ». « Ni élève ni maître de personne » comme le décrivait le critique Octave Mirbeau, cet infatigable voyageur vagabonde autour de Nantes, sa ville natale. 
En 1889, Maufra abandonne le commerce et décide de se consacrer à la peinture. Il parcourt la Bretagne en solitaireauray
de Paimpol à Loguivy où il se lie avec Rivière, en passant par Saint Michel en Grève, Locquirec, Lannion.eglise.jpg
Son amour de la peinture en plein-air l’entraîne à Pont-Aven, à la rencontre des peintres de la génération qui suit les Impressionnistes.
Une jeunesse qui va bouleverser les paysages bretons de l’éclat renversant de la couleur pure. Maufra pressent qu’il se passe là quelque chose d’important pour l’histoire de l’art, c’est à lui que l’on doit cette appellation qui fera mouche : L’Ecole de Pont-Aven.
Emile Bernard, Seguin, Sérusier… tout n’est que causeries passionnées et exubérante joie de peindre.

 Ce solitaire fraternise avec Gauguin et sera l’un des rares auquel le « sauvage » donnera son amitié pour la vie, et qui estimera son art.
 Un après-midi de novembre 1893, il écrit dans son journal, « j’entendis frapper à la porte de mon atelier, je criai : « Entrez » et ma surprise fut grande de voir le grand diable de Paul Gauguin paraître sur le seuil de ma porte. Coiffé d’un bonnet d’astrakan, il semblait plutôt revenir des Pôles que des Tropiques. Sans me dire un mot, il entra et regardant les esquisses accrochées aux murs et quelques études à terre le long de la muraille, il s’exclama : « Je comprends que vous défendiez mon art, Maufra, mais bien que nous suivions une voie différente, la vôtre est bonne, continuez-la.
 Ces paroles firent l’effet du calumet de la paix chez les peaux-rouges. Nous nous étions compris, nous devenions amis et nous devions beaucoup nous voir, se souvient l’artiste-
maufra_tube.jpg
maufra__tube.jpg
douardenez.jpg
maufra aimait les villages et la camaraderie.
                                           
.Quelques oeuvres de Maxime Maufra vendues ces dernières années..
maufra-maxime.jpg
maufra-maxime-.jpg
maufra-maxime_.jpg
maufra---maxime.jpg
maufra____maxime.jpg
maufra.jpg
maufra-.jpg
maufra-m.jpg
maxime-maufra.jpg
maxime--maufra.jpg
Remarque
 
Il y a tellement...tellement ...de tableaux   signés  ' Maufra  en vente régulièrement  ! que nous conseillons d'exiger un "ertificat de provenance"en cas d"achat....les oeuvres   "attribuée à..." ne valent rien.!.
                                       liens internet."   ..cliquez sur l'image.."
MAUFRA Maxime sur facebook
facebook-maufra.jpg

      Maufra sur le blog:
blog-maufra.jpg
pont-maufra.jpg
antibes-maufra-maxime.jpg
amoureux-maufra.jpg
maufra_-lien.jpg
morgat-maufra-maxime.jpg
vallon-maufra-maxime.jpg
oisans-maufra.jpg
maufra-wiki.jpg
maufra-wikipedia.jpg
annecy-maufra-maxime.jpg
tombe-maufra.jpg

lune.jpg
jument-maufra-maxime.jpg
rocher-maxime-maufra.jpg
pornic-maufra-maxime.jpg

maufra-lien.jpg rue-maufra-maxime.jpg
neige-maufra.jpg

rochelle-maufra-maxime.jpg

mer-maufra.jpg
lavoir-maufra.jpg

cote-maufra-maxime.jpg
moulin.jpg
falaise-maufra.jpg


                  ............ ..Quelques                                .....oeuvres vues sur internet..des précisions ? cliquez sur l'image..
maufra-1.jpg
maufra-2.jpg 
  maufra-3.jpg         
maufra-4.jpg
entree-village-maufra.jpg

maufra-5.jpg
maufra-6.jpg
maufra-7.jpg
maufra-8.jpg


maufra-9.jpg
maufra11.jpg
maufra-12.jpg
maufra-13.jpg


maufra-14.jpg
maufra-15.jpg
maufra-16.jpg
maufra-16.jpg


mauf.jpg
1etretat.jpg
tas-de-pois.jpg
vagues.jpg


crayon.jpg
chemin.jpg
aiguille-maufra-maxime.jpg
bord-de-mer-maufra-maxime.jpg


belle-ile-maufra-maxime.jpg
le-loir-maxime-maufra.jpg
marais-maxime-maufra.jpg
port-maufra-maxime.jpg
lune.jpg
batz-maufra-maxime.jpg
grain-maufra.jpg
paysage-maufra.jpg
marne-maufra.jpg
morgat-maufra.jpg

                                                      
                                                                                                                           .vu dans la presse.
diapo.jpg
roche.jpg
maufra-presse-2.jpg

diapo-.jpg
maufra-presse-1.jpg
maufra-maxime-1.jpg

maufra-google.jpg
  
 
Quelques oeuvres  "maritimes "  vues sur Wiki média   présentes dans les musées ( des précisions ? cliquez sur l'image ......)
goemon-maufra.jpg
douarnenez-maufra.jpg
departure-maufra.jpg
sauzon-maufra.jpg
retour-maufra.jpg
la-rochelle-maufra.jpg
bara-maufra.jpg
belle-ile-maufra.jpg
goustan-maufra.jpg
kerostin-maufra.jpg
ancenis-maufra.jpg
falaises-maufra.jpg
tempete-maufra.jpg
brehat-maufra.jpg
falaises-maufra-maxime.jpg
cliff-maufra-maxime.jpg
barre-maufra.jpg
crique-maufra.jpg
polhor-maufra.jpg
creek-maufra.jpg
phare-maufra.jpg
cargo-maufra.jpg
le-havre-maufra.jpg
le_havre-maufra.jpg
transat-maufra.jpg