pezintres-officiels-de-la-marine.com  présente:
                                                                                                               .Madrassi   Lucien  Ludovic.

  né à Paris en 1881 mort à Paris en 1956                                           Nommé peintre officiel en 1925
Son père était statutaire et sa mère musicienne
,en 1898 il entre aux beaux arts de Paris il va devenir peintre aquarelliste,dessinateur illustateur
pendant la guerre de 14/18 il est envoyé à Salonique pendant 3 ans li y réalise des dessins
1919 Paris signature-madrassi.jpg     signature-madrassi----.jpg    madrassi___signature.jpg    signature-ludovic.jpg
1920 départ pour l'Afrique ,il fait naufrage,reste 9 mois ,1923 voyage en Europe
 ensuite il va beaucoup produire des portraits etc...

Ancien élève  de  R Colin   Paul Leroy, de Gabriel Ferrier et de Gérôme

  ce peintre français devint sociétaire du Salon des Artistes Français en 1906.

 Il effectua un voyage d’études en Algérie et en Tunisie en 1912.

Il peignit des scènes de genre, des portraits et des paysages en utilisant souvent le pastel.

 Il fut aussi illustrateur. Il fut nommé membre de l’Institut.

MADRASSI Lucien (04/07/1881-1956) Actif 1921-1946l

le peintre et illustrateur Lucien Madrassi est né à Paris, dans une famille d’origine italienne

. Il a eu pour maîtres les peintres Collin et Gérôme, ce qui devait le conduire à exposer au Salon des artistes français. Portraitiste et aquafortiste, il participe à l’illustration d’oeuvres de Henri Béraud, d’Alphonse de Lamartine, de Valery Larbaud ou encore des frères Tharaud, de Henry de Montherlant et d’André Maurois. Plusieurs de ces ouvrages sont publiés par l’éditeur Lapina, avec des tirages limités à destination des bibliophiles.

 En 1930, il devient peintre de la marine. L’Illustration a fait appel à lui au moins à quatre reprises dont deux fois pour illustrer des numéros de Noël.

On trouve sa signature dans les numéros des 5 février 1921 et 10 novembre 1928. Dans le n° de Noël 1931, il illustre le conte de Marcelle Tinayre, Un jour de bonheur. En 1946, l’hebdomadaire devenu France Illustration lui confie l’illustration d’un texte de Charles Petit, Perle précieuse. Conte de la vieille Chine, pour laquelle il réalise 7 compositions. Lucien Madrassi, décédé à Paris, a écrit plusieurs articles sur l’art dans la revue Rolet et dans Le Journal.

madrassi-tombe.jpgPassy -



Quelques oeuvres vendues ces dernières années.
madrassi.jpg
madrassi-.jpg
madrassi-lucien.jpg
madrassi-ludovic.jpg
madrassi_lucien_ludovic.jpg

Liens internet.


madrassi-google.jpg
lien-madrassi.jpg


Quelques oeuvres vues sur internet  des précisions ?  cliquez sur l'image .

madrassi-1.jpg
madrassi-2.jpg
madrassi-3.jpg
madrassi-4.jpg
madrassi-5.jpg
madrassi-6.jpg