peintres-officiels-de-la-marine.com  présente:     
                                                                                                              Lantoine  fernand.

                                                  Nommé peintre officiel de la marine en 1922.
 Etabli en Belgique  ,Il a entre autres choses décoré les  paquebots Belges Leopoldville et Albertville,
 il va faire 3 voyages en Afrique du nord (1923-1932-1933) et visite aussi l'Afrique noire et l'Océan Indien
   lantoine--signature.jpg    lantoine-sig.jpg      lantioine-signature.jpg        
lantoine-signature.jpg                   
Fernand Lantoine (Maretz 1876-1955) est un peintre dessinateur  Grand voyageur,
 les paysages maritimes et les sujets orientalistes constituent ses thèmes de prédilection. Souvent assimilé à l'École belge,
 Fernand Lantoine est né dans le nord de la France, à Maretz en 1876, mais a vécu pendant plus de cinquante années en  Belgique  près de Bruxelles
 Il est qualifié de seul "peintre belge" français.Peintre éclectique, son œuvre est marquée par ses voyages dans le sud de l'Europe
 après la première guerre mondiale.
 Devenu  peintre de la marine  en 1922, il embarque avec la flotte française pour des missions en Méditerranée et en Afrique du Nord.lantoine-marine.jpg
En 1925, dans le cadre de ses expéditions lointaines, il découvre  le congo belge où il peint des œuvres d'une grande simplicité, très aérées, loin du maniérisme de certains de ses contemporains orientalistes.lantoine-congo.jpg
Il expose en 1927 au salon des artistes français . À son retour, le succès de ses tableaux africains est tel qu'il est chargé de décorer les paquebots  Leopoldville et   Albertville  de la compagnie maritime belge du Congo
En 1934, il participe à une exploration  l'artique t peint les  fjordjs norvégiens. Il expose ses œuvres l'année suivante au salon des artistes français
 En 1936, une nouvelle expédition le mène en  Afrique occidentale française  dont il remporte le prix.
 Il découvre ensuite l'Océanie,  Madagascar  et la côte des  Somalis.
 Il meurt à Maretz (Nord), son village natal en 1955.

Dans sa notice biographique sur Les Africanistes, peintres voyageurs, Lantoine est présenté comme "d'abord attiré par le pointillisme puis persuadé que le dessin le plus structuré devait sous-tendre la couleur, il était parvenu à un style austère, épuré jusqu'à l'extrême".Son œuvre reflète cette transition : de la mouvance impressionniste avec des touches dispersées et des tons vifs vers la prééminence de la ligne et de la structure sur les couleurs, en passant par le fauvisme qui le marqua durablement, et enfin il travailla  en  provence avec son ami J B Olive.

Fils de médecin, Fernand Désiré Louis Lantoine nait à Maretz, dans le nord de la France, le 13 avril 1876
 À l'âge de quinze ans, il s'installe avec sa famille à Uccle, près de Bruxelles, où il habitera pendant une cinquantaine d'années. Une présence entrecoupée, cependant, de nombreux séjours hors de Belgique.

Entre 1894 et 1897, il effectue son service militaire dans le 4e régiment d'infanterie de marine, à Brest.
 Ce contact avec la mer stimule son goût naissant pour les horizons lointains.
 Il étudie ensuite à l'école des Beaux-Arts, à Paris, où il fait la rencontre de Paul Signac, dont le néo-impressionnisme devait marquer sa production ultérieure.
 Pour l'heure, ayant regagné la Belgique, il rejoint le groupe d'avant-garde Le Sillon, où il fait ses premiers pas en tant qu'artiste, et dont il adopte provisoirement le réalisme austère.
 Dans le creuset artistique du Bruxelles de la Belle Époque, il représente d'abord des scènes de rues et de cabarets, ainsi que des paysages de Belgique (de la vallée mosane en particulie).
 Il se rapproche des membres du groupe d'avant-garde bruxellois de la Libre Esthétique, expose à leur salon et, en 1903, au salon triennal des Beaux-Arts.
 À cette époque, il voyage sur la Côte d'Azur et dans les Baléares. C'est, dit-on, dans ces îles qu'il eut la révélation de la lumièrelantoine-grece.jpg
. Sa peinture se réoriente vers une interprétation plus claire et colorée de la réalité, par touches fragmentées. Une évolution si marquée à la veille de la Première Guerre mondiale que la critique qualifie Lantoine tantôt de pointilliste, tantôt de luministe

Quand éclate le conflit, Lantoine est mobilisé sur le front belge. Le 6 septembre 1914, la place forte de Maubeuge qu'il défend capitule. Fait prisonnier par les Allemands, il est déplacé vers le Rhin, puis vers le Niemen, sur le front russe. Il y est employé à creuser des tranchées et empierrer des routes mais trouve assez d'énergie pour réaliser des dessins et des aquarelles. Celles-ci feront l'objet, en 1920, d'une exposition qui remportera un grand succès. L'année suivante, il fera publier à Bruxelles une Histoire complète de la guerre en vingt-cinq planches gravées sur bois où se décèle la volonté de schématisation qui imprègne peu à peu son œuvre
Devenu peintre de la Marine en 1922, il embarque à bord de la flotte française pour des missions en Méditerranée et en Afrique du Nord.

En 1925, dans le cadre de ses missions, il fait la découverte du Congo belge où il retrouve les artistes belges Auguste Mambour, Pierre de Vaucleroy et Fernand Allard l’Olivier. lantoine_congo.jpg
Sa peinture acquiert alors une simplicité tout à fait frappante, loin du maniérisme de certains de ses contemporains orientalistes. Interrogé par La Nervie (revue franco-belge d'art et de lettres), Lantoine exprime la spécificité de sa peinture africaniste : pour lui, d'un côté l'orientalisme, fastueux, tout de lumière et de mouvement; de l'autre, l'africanisme, grave, sobre et mystérieux.
 Le Congo qu'il explore lui inspire de la puissance, de la grandeur, mais pas de joie. Il peint d'ailleurs dans des tons assourdis, à rebours des contrastes et de l'éclat dont l'imagination populaire parait l'Afrique. Il estime par ailleurs que l'art brut africain n'a pas vocation à entrer dans sa création : "Pourquoi tenir compte de l'art nègre, art que les Blancs ont déjà mis en décadence ? L'immensité du paysage, la démarche d'un Noir, sont des éléments inépuisables à l'inspiration de l'artiste."

Il expose en 1927 au Salon des artistes français puis, en 1931, à l'Exposition coloniale internationale de Paris. Le succès de ses tableaux africains est tel qu'il est chargé de décorer les paquebots Léopoldville et Albertville de la Compagnie maritime belge du Congo, ainsi que quatre paquebots-poste reliant Ostende à Douvres.
En 1934, il participe à une exploration de l'Arctique et peint les fjords norvégiens.lantoine-norvege.jpg Ses œuvres sont exposées l'année suivante au Salon des artistes français.

Cependant, Lantoine demeure attiré par le Sud.
 En 1936, il obtient une bourse de voyage pour l'Afrique-Occidentale française puis se rend en Océanie, à Madagascar et sur côte des Somalis. Il remporte au Salon des Artistes de ce temps, la même année, les prix coloniaux de l'Afrique-Occidentale française et de Madagascar puis, en 1940,
 celui du Maroclantoine-maroc.jpg

Ses voyages s'interrompent pendant la Seconde Guerre mondiale. Réfugié à Nice, il est confronté aux difficultés matérielles liées à l'Occupation (tableaux perdus ou hors d'atteinte, complications de transports, pénurie d'emballage) et doit renoncer à exposer
De retour en France en 1946, il s'installe à Paris où il est fait, en 1948, chevalier de la Légion d'honneur
. Il effectue encore quelques expéditions à l'occasion desquelles il réalise des illustrations et collabore à la revue des forces navales françaises Cols Bleus.
Voyageant à son propre compte, il atteint Madagascar, laissant de la Grande Ile des impressions écrites publiés à son retour sous forme d'article dans la Revue coloniale belge; puis c'est Djibouti et la Côte Française des Somalis où il se trouve en 1955. lantoine-djibouti.jpg

Fernand Lantoine s'éteint à son domicile à Paris (18e), le 19 juin 1956. Il est inhumé au cimetière de Maretz.


Quelques oeuvres de Lantoine fernand vendues ces dernières anées.
lantoine-fernand.jpg
lantoine_fernand.jpg

affiche.jpg
Estimation : 200 - 300 €LANTOINE Fernand. Marine Nationale,
Engagez-vous dans la Marine. Circa 1930.
 Affiche lithographique. N.R Money, Paris. 69,5 x 44,5 cm
lantoine-presse.jpg




Liens internet.
LANTOINE fernand sur facebook
http://www.facebook.com/media/set/?set=a.443286152360621.95700.205109899511582&type=3
lantoine-wiki.jpg
lantoine-lien.jpghttp://www.artnet.fr/artistes/fernand-lantoine/


quelques oeuvres de Lantoine vues sur internet  ..des précisions?  cliqez sur l image....
lantoine-marine.jpg
lantoine-1.jpg
lantoine-2.jpg
  lantoine-3.jpg  
lantoine-4.jpg
lantoine-5.jpg
lantoine-6.jpg
lantoine8.jpg
lantoine-8.jpg
lantoine-9.jpg
lantoine-10.jpg
lantoine-12.jpg
lantoine-13.jpg
lantoine-11.jpg
lantoine-14.jpg
blonde.jpg
Estimation : 300 - 500 €
LANTOINE Fernand, 1876/78-c.1955, Le modèle blond, huile sur toile (craquelures et petits manques, couche picturale encrassée), signée en bas à gauche, 85x101 cm.
avray.jpg
Estimation : 150 - 200 €
LANTOINE Fernand, 1876/78-c.1955, Automne à Ville d'Avray, 1945, huile sur toile (craquelures et infimes manques), signée en bas à gauche, titrée au dos, 54x65 cm.